Contes de l'Alhambra Un séjour à Grenade

Contes de l'Alhambra, œuvre célèbre de Washington Irving, est un ensemble de mémoires racontant les aventures d'un voyageur du temps. En 1829, le célèbre auteur américain fit un long séjour à l'Alhambra, un palais et forteresse mauresques situés à Grenade en Espagne. Avec enthousiasme, il compare la ville et de son palais à un paradis sur terre

Contes de l'Alhambra est un récit empreint de réalisme poétique : un carnet de voyage typiquement ibérique, mêlé aux élans lyriques et fantastiques des chants et des lamentations d'un barde, agrémenté de contes d'aventures, d'amitié et de chevalerie romanesque

Parador de Granada

Parador de Granada, un hôtel de luxe

Après avoir lu le roman, les lecteurs ont souvent envie de passer quelques jours en Espagne pour visiter cet imposant Palais. Le Parador de Granada vous offre des commodités luxueuses et une vue imprenable sur le Palais de l'Alhambra

Cet hôtel de luxe est lui-même empreint de beauté et d'histoire. Les murs sont ceux du couvent franciscain du XVème siècle construit sur un palais mauresque du XIVème siècle. L'hôtel est entouré des jardins royaux et des patios de l'Alhambra, ainsi que de l'élégance envoutante et de la grandeur de la demeure royale des rois maures, puis du lieu de sépulture des monarques catholiques.

Dans son livre, Irving décrit les « vallées fertiles et verdoyantes » qui entourent l'imposante forteresse. Il dit que « la pierre elle-même est contrainte de cueillir la figue, l'orange et le citron, et de fleurir aux côtés du myrte et du rosier. »

Suite du Parador de Granada

L'Alhambra et le Généralife

La forteresse fait partie d'un vaste ensemble de splendides palais, parmi lesquels le Palais des Lions, dont le nom vient du patio intérieur où se tient une fontaine ornée de 12 lions sculptés. L'eau ne manque pas à Grenade, et la décoration mauresque en témoigne avec les nombreuses fontaines et sources dont la ville abonde.

Charles-Quint fit construire son palais dans l'enceinte de l'Alhambra, appelé Palais de Charles-Quint. Le travail de la pierre et le style de ce bâtiment illustrent à merveille la Renaissance espagnole.

Tout près, sur la colline du soleil, se dresse le Généralife. Bine qu'il ne soit pas compté comme faisant partie de l'Alhambra, il est étroitement lié à l'ensemble. En effet, les rois maures y avaient établi leur résidence d'été. Promenez-vous dans le Patio de la Acequia entre les différents parterres et admirez la beauté de la couleur vert intense des jardins. À l'origine, c'était un jardin oriental typique, mais les chrétiens lui ont donné un style plus italien au XVIème siècle.

Lisez l'œuvre de Washington Irving et venez admirer par vous-même cette pure merveille !