Escapade de 2 jours au Parador de Santiago de Compostela

Échappez-vous à Saint Jacques de Compostelle et ayez le plaisir de dormir dans un Parador en pleine Plaza do Obradoiro. Voici un plan de deux jours pour profiter au maximum de l’une des villes les plus belles et grandioses d’Europe. Une ville classée patrimoine de l’humanité et point d’arrivée du chemin de Saint Jacques. Prêt pour une expérience inoubliable ?

Parador de Santiago de Compostela

PREMIER JOUR
Dès votre arrivée, nous vous recommandons de faire un tour dans le quartier de la cathédrale et ses alentours. La cathédrale de Saint Jacques de Compostelle est l’œuvre la plus remarquable de l’art roman en Espagne. Et c’est en outre le point d’arrivée de tous les chemins de Saint Jacques qui ont conduit durant des siècles des millions de pèlerins vers le tombeau de l’apôtre. La place do Obradoiro est le centre monumental de Saint Jacques, car elle résume à elle seule les usages et l’histoire millénaire de la ville. Un tour de 360 degrés qui permet de reconnaître d’un coup d’œil la présence de différents styles d’architecture apparus tout au long de plus de 700 ans de construction. Nous conseillons également de voir la place de la Quintana, un espace ouvert au public et limité par la cathédrale, le monastère Fundacional, le cimetière de chanoines et l’ancienne mairie. À ne pas rater!

Pour terminer la journée détendus et dans une ambiance agréable, rien de mieux qu’un dîner au Parador de Santiago Hostal Dos Reis Católicos, dans l’un de ses deux restaurants : d’une part, le restaurant Dos Reis, situé dans un élégant salon aux murs pleins de légendes et où vous pourrez déguster les meilleurs plats de l’océan. D’autre part, le restaurant Enxebre, avec une délicieuse cuisine de marché préparée à l’aide des meilleurs produits de Galice.

DEUXIÈME JOUR
Le lendemain, après un bon petit déjeuner au Parador, profitez des premières heures du jour pour connaître les halles, un endroit charmant et mouvementé. Continuez le parcours par l’Alameda, qui cache des recoins avec des vues magnifiques de la vieille ville; l’église, le couvent et le parc de Bonaval, où se trouve le panthéon des galiciens illustres; ou les alentours verdoyants de la ville, qui se prolongent jusqu’à la mer (à une demi-heure seulement). Où que ce soit, vous pourrez vous arrêter pour prendre quelques fruits de mer, le produit le plus typique de Galice. L’après-midi, vous pouvez vous rendre à La Corogne, à 62 km seulement.

Dans la ville de cristal, il y a une visite obligée, la Tour d’Hercule. Il s’agit d’un phare romain situé dans un endroit stratégique avec une vue sur la mer magnifique et entouré d’espaces verts. Un endroit romantique et historique à la fois. Mais ce n’est pas tout ce que renferme La Corogne. Vous devez vous balader sur la promenade du bord de mer, l’une des plus longues d’Europe, et atteindre la place de María Pita, où vous pourrez dîner dans l’un des troquets du quartier. Pour finir, allez voir le port avant de rentrer à Saint Jacques.

Ne ratez pas l’occasion de connaître à Saint Jacques des monuments tels que l’église collégiale de Santa María A Real do Sar, à côté de la cathédrale, une église qui conserve la plupart de ses origines romanes et dont l’intérieur est remarquable. À voir également le collège de Fonseca de style Renaissance, ou encore le couvent de San Martiño Pinario.

Pour éviter de vous perdre lors de votre visite, voici un plan de la ville. 


Ver mapa más grande