Escapade de 3 jours à Tolède

Le Parador de Toledo est un hôtel magnifique où vous pourrez profiter des meilleures vues de la ville impériale, que vous soyez dans l’un des salons, sur la terrasse, dans votre chambre et même dans la piscine (un petit plongeon est indispensable en plein été). À l’intérieur, le mobilier élégant s’ajoute aux boiseries des poutres, des escaliers et des mains courantes, ainsi qu’aux éléments mudéjar tels que les tapis et les carrelages. 

Parador de Toledo

Tolède est l’une des villes intégrée dans le club des villes patrimoine de l’humanité et mérite sans doute une visite sans perdre le moindre détail. Surtout cette année, car elle est consacrée au Greco.

1e jour : musées, cathédrale et explosion de culture dans la ville 

Tolède a été classée ville patrimoine de l’humanité en 1986, une reconnaissance tout à fait méritée, car son emplacement est réellement original. Située tout en haut d’un promontoire, le Tage l’entoure et l’isole presque, ce qui nous offre des vues magnifiques de divers points, par exemple du Parador, un hôtel d’où vous pourrez admirer la beauté d’une ville pleine de monuments et d’endroits intéressants. Nous vous encourageons à connaître les suivants :

  • Maison et musée du Greco : le bâtiment renferme une bonne partie de l’œuvre du Greco, à laquelle s’ajoutent des tableaux de Luis Tristán, Murillo et Valdés Leal, entre autres. Cette année étant celle du IVe centenaire de la mort du Greco, c’est sans doute un endroit à ne pas manquer. 
  • La cathédrale : depuis 1088, c’est la cathédrale primatiale du royaume. La construction a débuté sous le règne de Fernand III le Saint. C’est une œuvre de style gothique français (qui vous rappellera Notre Dame) et renferme de nombreux objets d’orfèvrerie.
  • L’alcazar : il est situé sur la colline la plus haute de la ville et a été construit sous le règne de l’empereur Charles V, pour avoir une résidence digne de lui. Chaque façade du bâtiment indique le moment où elle a été réalisée, pendant les diverses phases de la Renaissance espagnole.
  • Les synagogues : tant la synagogue de Santa María la Blanca que la synagogue del Tránsito sont deux bâtiments essentiels à Tolède. Santa María la Blanca a été construite au XIIIe siècle et conserve les caractéristiques du mudéjar de Tolède. Elle a été bâtie comme synagogue, puis, au XVe siècle, elle a été transformée en église. La synagogue del Tránsito est une synthèse des trois cultures et l’un des meilleurs exemples de l’architecture traditionnelle locale de la communauté juive.
  • Église de Santo Tomé : c’est l’église paroissiale la plus visitée de la ville, car elle renferme l’une des principales œuvres du Greco : L’enterrement du comte d’Orgaz. Indispensable !
  • Monastère de San Juan de los Reyes : son église est très importante, car elle a été construite pour accueillir le panthéon de la reine Isabelle la Catholique. Les gargouilles du cloître sont remarquables. À visiter sans doute.
  • Mosquée du Cristo de la Luz : son état de conservation est presque parfait et constitue le meilleur exemple d’art islamique à Tolède. Visite obligée !
  • Les ponts : le pont d’Alcántara d’origine romaine et le pont de San Martín, classé monument national en 1921.

Profitez de cette première et intense journée pour dîner tranquillement au restaurant du Parador. Ses vues imprenables de la ville et la qualité de sa cuisine vous feront passer une soirée magique. Parmi les meilleurs plats, nous recommandons la perdrix en ragoût, l’agneau rôti ou la ratatouille à la façon de La Manche.

2e jour : sentiers et routes nature dans la ville

Tolède, outre l’infinité de points culturels et architecturaux intéressants, possède également de magnifiques zones vertes. Profiter de ce deuxième jour de votre escapade pour vous balader tranquillement :

 

  • Dans le quartier juif et le Paseo del Tránsito : un endroit où vous pourrez également sentir la dévotion de cette ville pour El Greco, matérialisée par le monument au peintre qui se trouve ici. 
  • Rappel de l’héritage wisigoth : sur le Paseo de Recaredo qui suit la muraille de Tolède jusqu’à la Puerta del Cambrón.
  • Paseo de la Vega : également connu comme le Paseo de Merchán. C’est la dernière de ces promenades. Vous y trouverez des statues d’anciens rois entourées d’arbres et de rosiers magnifiques. 

 

Puisque vous êtes dans le centre ville, profitez-en pour terminer la journée sur l’une des terrasses chill out installées sur la rive du Tage, ou bien pour prendre quelques tapas dans les bars du quartier populaire de Santa Teresa.

3e jour : visite à Aranjuez

Profitez de cette dernière journée pour prendre un bon petit déjeuner au restaurant du Parador de Tolède, et mettez le cap sur une ville située à 50 kilomètres, dans la province de Madrid, il s’agit d’Aranjuez. La ville se dresse sur un territoire cédé par Alphonse VIII, au XIIe siècle, à l’ordre de Saint Jacques à titre de récompense. De nos jours, c’est une ville charmante. 

Que voir à Aranjuez. Nous recommandons de visiter le palais royal, la Casa del Labrador, le Real Cortijo de San Isidro et les différents jardins distribués dans la ville.

Le plan vous a plu ? Alors, n’attendez pas et réservez votre séjour au Parador de Toledo.

Je veux une escapade à Tolède

Comme d’habitude, on vous laisse un plan de la ville, pour éviter de vous perdre et pouvoir organiser vos parcours au départ du Parador de Toledo.