Le ciel, patrimoine d'Estrémadure

Un paradis ornithologique, habitat de centaines d'oiseaux et refuge pour les espèces en voie de disparition. L'Estrémadure est l'une des régions d'Europe offrant la plus grande protection aux oiseaux. Vous y trouverez 69 lieux protégés où vous pourrez observer les oiseaux en toute liberté, quelle que soit la saison. Les conditions historiques et économiques ont fait de n'importe quel endroit de ce grand territoire unique une véritable réserve pour des dizaines d'espèces. 74,1 % du territoire d'Estrémadure est compris dans l'inventaire des zones importantes pour les oiseaux d'Espagne et les ZPS (Zones de protection spéciale), cataloguées par les États membres de l'Union européenne en tant qu'espaces naturels de grande importance pour la conservation de l'avifaune en voie de disparition. 

Les pâturages, exemple de diversité, représentent un habitat pour des dizaines d'espèces d'oiseaux qui en dépendent. Dans le ciel d'Estrémadure, on peut observer 337 espèces pendant toute l'année, dont 194 sont des espèces reproductrices, qui se sont installées en Estrémadure et celles qui y font leur nid mais qui migrent pour passer l'été à d'autres latitudes (SEO/BirdLife, 2008). 189 autres espèces y passent l'hiver et profitent de températures modérées lorsque l'été s'achève, et des ressources alimentaires, très abondantes dans cette terre. En outre, l'Estrémadure donne refuge aux espèces plus particulièrement menacées de toute l'Europe : aigle impériale ibérique, cigogne noire, vautour moine, aigle de Bonelli, alimoche, faucon crécerellette, busard cendré et outarde barbue. Des oiseaux sauvages qui vivent ici en liberté.

C'est sur ce territoire que se dressent certains de nos établissements les plus majestueux.

On peut les voir dans les vallées de La Vera et El Tiétar, survolant les forêts de châtaigniers et de chênes qui ont parfaitement conservé la magie du Parador de Jarandilla de la Vera, le palais- château où le temps s'est arrêté et qui fut l'appartement royal d'un empereur, Charles Quint, où il est facile d'imaginer le bel art de la fauconnerie aux tours de défense ou dans la cour d'armes, dans le bassin d'oliviers et d’orangers.

Parador de Jarandilla

 

Réservez dès maintenant à Jarandilla de la Vera

Ils survolent Plasencia et le Parador, à l'enclave stratégique de Ruta de la Plata, la grande voie romaine, l'ancienne voie de communication, construite pour traverser du sud au nord l'ouest de l'ancienne Hispania. Murs en pierre et grandes voûtes du sublime style gothique du couvent de Saint-Dominique, construit au XVème siècle au milieu de l'un des paysages naturels les plus impressionnants d'Estrémadure, sur la rive du Jerte, le forêts riveraines, des pâturages boisés de chênes verts et blancs, buissons et prairies de haute montagne, les cultures de cerisiers, châtaigniers et oliviers,  habitat de la plus grande biodiversité d'Estrémadure, de rossignols et éperviers d'Europe, autours des palombes, merles et chouettes, alimoches et vautours moines, où survivent le hibou grand-duc et la cigogne noire. 

 Parador de Plasencia

Réservez dès maintenant votre séjour au Parador de Plasencia

 

Celui de Mérida, dans la « Rome espagnole », en plein centre d'une métropole qui avait et conserve encore aujourd'hui un théâtre et cirque romain, dans un ancien couvent du XVIIIème siècle, construit sur les restes d'un temple dédié à Auguste lui-même.

Parador de Mérida

Réservez dès maintenant votre séjour au Parador de Mérida

 

Ou celui de  Zafra, au palais des Ducs de Feria, un imposant château du XVIème siècle, où les plafonds à caissons originaux ont été conservés, tout comme les vieux coffres et les pièces de palace, la forteresse d'où l'on peut observer le beau paysage estrémègne.

Parador de Zafra

Réservez dès maintenant votre séjour au Parador de Zafra

Le Parador de Guadalupe est si varié que les orangers et citronniers font de l'ombre sur le patio, les fontaines et le jardin vert et fleur vous rafraîchiront alors que les cheminées vous réchaufferont en automne, tout en donnant sur des incroyables vues sur la chaîne de montagnes peuplée d'oiseaux et sur le monastère. Le tout enveloppé dans une ambiance médiévale qui invite le voyageur à revenir aux siècles passés.

Parador de Guadalupe

Réservez dès maintenant votre séjour au Parador de Guadalupe

« L'Estrémadure donne refuge aux espèces plus particulièrement menacées de toute l'Europe »

En Estrémadure, les observateurs des oiseaux peuvent aussi être citadins. C'est la première fois que des centres urbains ont été déclarés ZPS dans le continent. L'impressionnante beauté urbaine de Trujillo a été déclaré zone de protection spéciale dans tout son ensemble.

Parador de Trujillo

Réservez dès maintenant votre séjour au Parador de Trujillo

Le ciel est aussi en partie protégé à Almendralejo ou Cáceres. Un cas unique car il ne s'agit pas précisément de petites villes. Dans le cas de Cáceres, il s'agit tout comme Badajoz, de l'une des deux grandes capitales estrémègnes, avec le palais de la Renaissance en plein milieu du centre historique, Patrimoine mondial, le troisième ensemble monumental d'Europe, avec des tours remplies de nids de cigognes, des faucons crécerellettes qui sillonnent le ciel et des martinets qui survolent rues et places ; les parcs et jardins deviennent les fiefs des oiseaux. Au point que la ville organise le Festival des Oiseaux.

 Parador de Cáceres

Réservez dès maintenant votre séjour au Parador de Cáceres

Richesse naturelle du nord au sud. De Monfragüe, à Jerte, la Jara, Valle del Ambroz, Sierra de San Pedro ou Sierra de Gredos... Mille lieux. Les oiseaux volent sur l'histoire d'une terre puissante, peuplée depuis l'Antique. Sur les menhirs et les dolmens, amphithéâtres romans, casbahs arabes, le plus bel art roman, un style gothique des plus imposants et l'architecture de la nouvelle ère. Sur des ponts anciens et des routes historiques qui ont formé la civilisation. Sur les rivières et l'eau froide des milliers de lagunes, etc. L'Estrémadure, un million cent mille hectares de paradis pour les oiseaux. Il suffit de regarder le ciel.