Un fantôme dans ma chambre… les mystères de Paradores

À Paradores, quelques uns de nos établissements se distinguent par leur cuisine, leur charme ou parce qu’ils se trouvent dans des endroits incroyables, mais aussi parce que vous pourriez avoir une surprise durant votre séjour. Voulez-vous en savoir plus ? Suivez-nous pour connaître les secrets des Paradores de Limpias, Cardona, Olite et Jaén.

Les trois fantômes du Parador de Limpias.

Parador de Limpias

Parador de Limpias

Dans la brumeuse Cantabria il existe ci et là des histoires de fantômes. C’est le cas du Parador de Limpias, où il y trois habitants qui n’ont jamais voulu quitter ce bâtiment construit à la fin du XIXe siècle. D’après ce qu’on nous dit, Margarita, son fils et l’un des domestiques de Manuel de Eguilior, qui avait commandé la construction de ce bâtiment et qui était l’oncle de Margarita, sont toujours présents dans la maison.

Cette jeune femme, qui aimait jouer du piano, est décédée à l’âge de 29 ans à cause d’une pneumonie. Trop jeune pour quitter ce monde, son esprit a donc opté pour rester ici et hanter les couloirs du Parador de Limpias.

Légende ou réalité, le fait est qu’après avoir fait des recherches à plusieurs reprises, nous n’avons pas encore trouvé de pistes de ces trois personnages. Par conséquent, si vous avez peur des fantômes, vous pouvez dormir tranquille. Et si par hasard vous croisez Margarita, demandez-lui de jouer une sonate au piano. 

La lampe qui ne s’éteint jamais au Parador de Olite.

Parador de Olite

Parador d’Olite  

En Navarre, il y a un prince qui est enchanté avec un portrait de lui qui pend d’un des murs du Parador de Olite, au point qu’il ne permet pas que la lampe qu’i l’éclaire ne s’éteigne. Même en cas de coupure de courant, le tableau est toujours éclairé. Une manière de dire « c’est mon palais et ne le quitterai jamais ». Pour le reste, c’est un fantôme tout à fait tranquille, qui ne dérange pas nos clients et respecte leur sommeil.

Meubles vivants au Parador de Cardona.

Parador de Cardona

Parador de Cardona

Si vous venez dans ce Parador, attention à la chambre 712. Il semble que pendant quelque temps les meubles avaient décidé de vivre leur vie. Chaque nuit, ils se déplaçaient pour se retrouver tous ensemble au beau milieu de la pièce. Les femmes de chambre ont eu quelques frayeurs, mais il semble qu’en ce moment tout est tranquille et les meubles restent à leur place. Le site de ce château médiéval est unique et les nuits de pleine lune les ombres semblent revivre. Oserez-vous passer la nuit ici ?

Rendez-vous avec un fantôme qui change d’aspect au Parador de Jaén

Parador de Jaen

Parador de Jaén

Le Parador de Jaén Castillo de Santa Catalina est probablement le seul établissement de la chaîne qui a fait l’objet d’une réclamation pour l’existence d’un fantôme dans la chambre 22. Apparemment, une nuit un client a été réveillé par des coups à sa porte et la voix d’une femme. En 1984, une équipe de parapsychologues a réalisé une étude sur place. La conclusion a été que cette voix ne pouvait être que celle d’une jeune femme qui est morte d’un chagrin d’amour quelques siècles auparavant.

Mais ce n’est pas le seul habitant incorporel du Parador. Il y a à Jaén un personnage connu comme le prisonnier du château, qui est mort de faim pendant sa captivité. De nos jours, il se balade tranquillement dans les salons et profite des après-midis tranquilles pour prendre la forme des clients du Parador. Il n’est pas dangereux, mais si vous sentez que la personne avec qui vous parlez a oublié ce que vous venez de lui dire, il se peut qu’à ce moment-là son corps soit occupé par l’ancien prisonnier.

Maintenant, vous savez tout. À Paradores nous avons des lieux uniques, la meilleure cuisine, des bâtiments singuliers et quelques habitants qui ont décidé de rester parmi nous à travers le temps. Oserez-vous découvrir si ce que les légendes racontent est vrai ? Réservez ici votre mystère préféré et racontez-nous si vous rencontrez un de ces étranges habitants.