Circuit "L'héritage d'Al-Andalus I"

Pénétrez dans l'histoire et la culture d'Al-Andalus. Ce circuit est une invitation à connaître l'artisanat, la gastronomie, les fêtes populaires et les coutumes des villes et villages qui sont liés à la civilisation d'Al-Andalus.

Jour 1
Sortie. Dimanche.
Málaga est le point de départ de ce circuit de l'Héritage d'Al-Andalus et son Alcazaba est un bel exemple de cet héritage. Ce fut un palais des Rois Nasrides, dont la construction commença au XIe s.

C’est aujourd’hui le siège du Musée Archéologique Provincial, qui abrite d'intéressantes pièces du paléolithique et d'autres anciennes cultures méditerranéennes. Dans ses beaux jardins où abondent fontaines et bassins, on ressent une paix spéciale. Après avoir parcouru l'Alcazaba, on put visiter les Ruines d'un Théâtre Romain. Tout près de là se trouve le Château de Gibralfaro, un palais d'origine sans doute phénicienne, sur lequel Yasuf I, calife de Grenade, fit construire au XIVe siècle l'actuelle forteresse que nous pouvons aujourd'hui admirer.

Elle a deux Tours qui communiquent avec l'Alcazaba par un passage. Visitez la Cathédrale, le Musée de la Cathédrale et le Sanctuaire de la Vierge de la Victoire. Et aussi le Musée des Beaux-Arts, et le Musée Picasso, récemment inauguré.
Jour 2
Lundi.
Vertigineuse dans tous ses aspects, Ronda fut occupée par les Celtes, les Romains et les Musulmans, et elle conserve de cette époque les exquis Bains Arabes (Rue San Miguel) et d'autres restes : la Porte de Los Molinos (Les Moulins), l'église Santa María la Mayor, le minaret de San Sebastián et la Maison du Géant.

Mais Ronda, c'est aussi, bien sûr, ses magnifiques Arènes, qui font partie des plus belles du monde. Entre Ronda et Arcos se trouve le chapelet de "Villages Blancs" que les Almoravides conquirent avant de se diriger vers Grenade.
Jours 3 et 4
Mardi et Mercredi.
Etant donné sa situation géographique privilégiée, Plusieurs civilisations sont passées par Antequera et y ont laissé un héritage culturel intéressant. Un des monuments les plus importants est l’Ensemble de Dolmens de Menga, Viera et El Romeral, qui date de l’Âge du Bronze. Parcourir le quartier historique d’Antequera, c’est voyager dans le temps. Il est intéressant de visiter les églises San Juan Bautista et San Sebastián, entre autres, ou de connaître son Alcazaba. Visitez aussi le Temple du Château de Papabellotas et les Palais des XVIIe et XVIIIe siècles. Tous ces édifices se caractérisent par leur style baroque espagnol impactant. Dans le centre d’Antequera vous pourrez visiter la Collégiale Royale de San Sebastián, qui date du XVIe s. Visitez également le Couvent de la Encarnación puis allez voir la Place du Coso Viejo, de belles Arènes proches du couvent. Tout ceci ne constitue qu’une petite partie des nombreuses surprises qui vous attendent à Antequera.
Jour 5
Jeudi.
Située dans la plaine de la rivière Corbones, Carmona est une ville remarquable par sa monumentalité et par la trace qu’y ont laissée les différentes cultures qui l’ont habitée tout au long de son histoire. Eglises, palais et murailles font partie de l’important patrimoine artistique que possède son centre historique, dominé par l’imposante image de sa forteresse d’origine arabe, l’Alcazar du Roi Don Pedro.

Sa situation, à quelques kilomètres de Séville, Ishbilya, permet de visiter l’énorme patrimoine monumental et artistique de cette ville, et tout spécialement l’Alcazar Royal, que commença à construire Abd al-Rhaman III en 913. Il faut également visiter la Cathédrale, la Giralda, la Torre del Oro (Tour de l’Or), sans compter les nombreuses possibilités de loisirs qu’offre la capitale sévillane.
Jours 6 et 7
Vendredi et Samedi.
Cordoue, un rêve devenu réalité pour les Califes, fut la capitale du califat Omeya et le centre du savoir de l’Occident musulman pendant cette période. Dans cette ville et ses environs, on peut découvrir toute la splendeur de cette culture dans des monuments et des lieux comme la Mosquée-Cathédrale, Medina Azahara.

Soulignons également la Synagogue, les murailles de la ville, le pont romain, les écuries royales... ou les musées, en particulier le Musée Julio Romero de Torres, le Musée Archéologique, le Musée Taurin ou le Musée des Beaux-Arts. Se promener dans les jolis recoins de Cordoue est un plaisir pour tous les sens. La ville montre un des tissus urbains les plus complexes et riches du circuit, avec des espaces pleins de sorcellerie et de sensualité.