La "Ruta de la Plata III" (La Route de l'Argent)

La Ruta de la Plata est la voie naturelle qui, depuis la nuit des temps, relie la côte cantabrique à la côte atlantique andalouse. Les Romains en ont profité pour construire une route par laquelle ils transportaient ce métal, nous laissant la base d'un héritage grandiose qui vous emportera à travers l'Histoire.

Jour 1
Sortie. Dimanche.
Cette belle commune est intimement liée au Sanctuaire de Notre-Dame de Guadalupe La commune, classée Monument national, est un endroit accueillant avec une infrastructure adéquate pour recevoir les milliers de visiteurs et de pèlerins qui viennent tout au long de l'année à cette belle commune d'Estrémadure grâce à son architecture typique et populaire autour du monastère.

Il est intéressant d'en connaître le Monastère royal de Guadalupe, l'Hôpital de Saint-Jean-Baptiste, le Collège d'enfants ou de grammaire (Colegio de Infantes o de Gramática) ou l'intéressante architecture populaire à découvrir dans chaque rue et dans chaque place.
Jour 2
Lundi.
Plasencia est l'étape suivante de notre voyage dans cette partie de la Ruta de Plata. Plasencia est un cadeau pour profiter des dernières heures dans les terres d'Estrémadure et visiter des endroits tels que la Cathédrale nouvelle et la veille Cathédrale. Les alentours des Cathédrales cachent des petits coins très chaleureux.

La Plaza Mayor, avec sa vie trépidante, le Palais épiscopal, les Palais des Marquis de Mirabel, de Carvajal-Girón, de las Torres o le Couvent de San Vicente Ferrer sont d'autres sites présentant un intérêt particulier à Plasencia.
Jour 3
Mardi.
Une belle ville remplie d'histoire que l'on découvre au travers de la Cathédrale du XIIe siècle, la Muraille, dont la construction fut entreprise par le Roi Ferdinand II de León, l'Hôtel de Ville, du XVIè siècle, les Palais des Castro, des Águila, la Casa los Vázquez, la Capilla de Cerralbo, des XVIème et XVIIème siècles, le Monastère de Saint-François d'Assise, l'Église de San Andrés, le Couvent de las Claras, etc. Un endroit qui vous fera voyager dans l'histoire...
Jour 4
Mercredi.
Marchez jusqu'au centre de la Plaza Mayor, de style baroque (XVIIIe s.), ouvrez les yeux et laissez-vous séduire par sa beauté et son harmonie. Point fort de la ville, commencez ici le voyage vers cette ville et découvrez parmi ses nombreux monuments la Casa de las Conchas (XVe s.), la Vieille Cathédrale (XIIIe s.), la Nouvelle Cathédrale (du XVIe au XVIIIe s.) ou l'Université (XVIe s.), avec ses nombreuses églises, palais et archives.

La Capitale de Salamanque est une richesse monumentale. Une ville où l'agitation universitaire vibre dans son incessante activité culturelle. Dans les alentours, se trouve la comarque de l’Armuña (Castellanos de Villiquera, Monterrubio, Gomecello, La Velles) connue pour ses légumes et pour le passage de la Ruta de la Plata vers Zamora.

Au sud, il y a Arapiles et Mozarbez. Ledesma est une autre commune d'intérêt historique monumental qui se situe dans le champ de Salamanque.
Jour 5
Jeudi.
Zamora est au cœur de la Ruta del Plata et est connue comme la capitale de l'art roman par le nombre de monuments qui jalonnent leurs rues et leurs place, y compris la belle cathédrale. Aux alentours de la ville, à très courte distance, il y a des communes de grande valeur monumentale comme La Hiniesta.

D'autres lieux d'intérêts à visiter sont la Cathédrale, centre médiéval, l'église de San Isidro, l'église de San Pedro et San Ildefonso, l'Hôpital de la Encarnación, le Palais des Momos... Des églises, des palais, des vieilles maisons nobles, des couvents, des rues médiévales vous attendent pour être découverts.
Jours 6 et 7
Vendredi et Samedi.
Benavente est notre première étape dans notre route. Dans une zone stratégique où se joignent les vallées fertiles du Esla, Órbigo et Tera, est située la ville de Benavente. Nous arrivons au Parador situé au Château de la Mota; tout indique que sa construction a été accomplie à la même époque au repeuplement de la ville par Fernando II au XIIème siècle.

Il a beaucoup de choses à voir et à profiter dans cette commune, telle que l'église de Sainte María de Azogue, l'église de San Juan del Mercado et l'Hôpital de la Piedad, construit au XVIème siècle pour les pèlerins qui allaient à Saint-Jacques.