Route des monastères

Voyage à travers les terres de "ora et labora" depuis la Soria qui a inspiré les poètes jusqu’aux villes médiévales d'Olite et de Sos du roi catholique.

Jour 1
Sortie. Dimanche.
Ville de poètes, Soria vous invite à flâner et à découvrir les coins qui ont inspiré Bécquer, Machado et Gerardo Diego. Des joyaux architecturaux tels que l'église de Santo Domingo, la Concathédrale de San Pedro, le cloître roman de San Juan de Duero ou deux de ses sites culturels : le bucolique San Polo, ancien monastère du Temple, et la chapelle de San Saturio, avec sa peupleraie relaxante sur les rives du célèbre fleuve Duero. Après avoir repris des forces avec les barres énergétiques autochtones- les croquants et irrésistibles lardons de Soria - ou d'autres délices gastronomiques - essayez de coïncider avec la saison mycologique - il est intéressant de visiter le site celtibérien de Numancia, qui est entré dans l'histoire pour sa défense de fer face au siège romain. Tout près, El Burgo de Osma, la porte d'entrée du canyon de la rivière Lobos, vaut le détour.
Jour 2
Lundi.
La deuxième étape de la route se trouve déjà dans un fief navarrais. En cours de route, nous vous recommandons un arrêt par le monastère royal de Veruela, au pied du Moncayo, l'un des monastères les plus beaux et les mieux conservés du territoire aragonais qui est en cours de rénovation pour devenir un Parador. À Olite, nous sommes accueillis par la silhouette élancée et harmonieuse de son château-palais, siège royal au Moyen Âge, qui semble tiré d'un conte. C'est l'exemple le plus important du gothique civil en Navarre et l'un des plus remarquables d’Europe. Une partie du château primitif abrite le Parador, où vous vous sentirez chez vous dans une oasis de tranquillité au milieu de murs de pierre séculaires. Vous vous devez de parcourir ses rues étroites, visiter ses splendides églises et l'enceinte fortifiée romaine. Laissez-vous séduire par les délices du jardin, savourez le steak et les viandes grillées. Au pays de la vigne, profitez de l'occasion pour découvrir le Musée de la Vigne et du Vin de Navarre, visiter des caves et en déguster les vins. Dans les environs, certains endroits valent le détour : Ujué, un village médiéval avec de belles vues panoramiques, l'abbaye cistercienne voisine du Monasterio de la Oliva ou vous pouvez vous laisser surprendre par la nature semi-désertique des Bardenas Reales.
Jour 3
Mardi.
Le voyage s’achève dans la province de Saragosse, dans l'accueillante ville médiévale fortifiée de Sos del Rey Católico. Ses rues escarpées mènent à de beaux endroits tels que la Lonja et les ruines du château médiéval, l'église paroissiale de San Esteban du XIe siècle, le palais de Sada ou le monastère de Notre-Dame de Valentuñana. Le Parador, situé dans un bâtiment noble de style aragonais, est l'endroit approprié pour le vivre et découvrir les bienfaits d'un rôti de bœuf aragonais. Dans un rayon d'environ 25 kilomètres, prévoyez des excursions vers le monastère de Leyre, l'un des plus importants complexes monastiques d'Espagne, le château de Javier, lieu de pèlerinage où Saint François Xavier est né et a vécu, et Uncastillo, l'un des plus importants complexes monumentaux d'Aragon.