Route des Terres Royales

Des palaces et jardins au style de Versailles sur cette route symbolique qui part de Chinchón et qui vous emmène à Aranjuez, La Granja et l’historique Tordesillas.

Jour 1
Sortie. Dimanche.
Nous démarrons à Chinchón, à une cinquantaine de kilomètres de Madrid, sur son iconique Plaza Mayor digne d’un film. L’un des plus beaux endroits d’Espagne qui compte plus de 230 balcons en bois, et qui encore aujourd’hui est le théâtre de spectacles de taureaux. Les maisons nobles, les beaux patios et les galeries portées par de superbes colonnes confèrent une beauté singulière à la ville de l’ail et de l’anis, déclarée « Très Loyale et Noble » par Felipe V. Dans le centre-ville, vous pourrez voir des monuments tels que la Torre del Reloj, la Iglesia de la Asunción, le Monasterio de las Clarisas, la Casa de la Cadena, le Castillo de los Condes et le théâtre de Lope de Vega. Cela vaut la peine par curiosité ethnographique de visiter le Mesón Cuevas del Vino, une emblématique maison de labourage classée comme étant d’intérêt touristique avec son moulin d’huile, ses pressoirs et ses caves aux impressionnantes jarres signées par une multitude de clients qui ont défilé dans ce restaurant-musée tels que Orson Welles, Yul Brynner, Rafael Alberti, Mark Knopfler, Manolo Escobar…Le Parador est un ancien couvent augustin, aux larges baies vitrées, de superbes aires communes et des chambres magnifiquement décorées. Son joli patio intérieur empli de néfliers, et les jardins soignés vous feront profiter de ce lieu si beau et si calme, où il vous faut goûter les plats comme le cocido, la sopa de ajo et le cordero asado. Aranjuez se trouve à quelques kilomètres de là. Cette Terre Royale déclarée « Paysage culturel du patrimoine mondial » est à la fois un palais et une plaine fertile. Un lieu idyllique choisi par les Reyes Católicos comme demeure de repos des monarques espagnols. Les Jardines de la Isla, el Palacio, los Jardines del Príncipe figurent parmi les lieux à visiter sans retenue. Madrid, qui se situe près de Chinchón, offre toutes les attractions de la capitale espagnole.
Jour 2
Lundi.
La Terre Royale de La Granja de San Ildefonso se situe sur le versant nord de la Sierra de Guadarrama, à environ 90 km de Madrid. Felipe V s’est retiré en ces lieux en 1724 et durant les 20 années suivantes, il a agrandi les jardins et le palais en s’inspirant de Versailles, s’en servant comme résidence pour l’été pour tous ses successeurs jusqu’à Alfonso XIII. La beauté du palais, les jardins, ses fontaines, l’intéressant Musée du Centre National du Verre, avec des démonstrations de verre soufflé et taillé, sont l’excuse parfaite pour venir séjourner au Parador, où vous n’oublierez pas de profiter du spa et de goûter les haricots « judiones » en sauce. Si vous souhaitez admirer l’incroyable spectacle que l’eau dessine dans les fontaines, surveillez le calendrier car il est habituellement visible certains jours entre avril et le 25 août. De plus, on souligne les nombreuses routes de randonnée à travers la sierra de Guadarrama réalisable en partant depuis La Granja ou depuis Valsaín. Si vous avez le temps, allez à la superbe ville de Ségovie, située à à peine 10 kilomètres, pour découvrir au moins l’aqueduc, la cathédrale et l’alcazar, pour déguster des tapas ou savourer un cochon de lait au Parador.
Jour 3
Mardi.
À une heure et demie de voyage, sur les terres de Valladolid, avec des escales possibles à des sites d’intérêt historique et artistique comme Arévalo et Medina del Campo ou la vinicole Rueda, Tordesillas est notre destination, une ville liée depuis toujours aux rois d’Espagne. Son nom est inscrit dans l’Histoire depuis le traité du même nom signé dans la ville le 7 juin 1494 grâce auquel les couronnes espagnoles et portugaises divisèrent le monde en deux. On souligne dans la ville la Plaza Mayor, qui date des VI et VIIe siècles, le pont, la muraille, le Monastère Royal de Santa Clara, où Juana la Loca vécut recluse pendant 46 ans, la Iglesia Museo de San Antolín, la Casa del Tratado, divers temples et plusieurs maisons et palais. Le Parador, à l’abri d’une pinède touffue et d’un jardin soigné, invite au repos, à la tranquillité et à se relaxer. C’est le lieu idéal pour déguster des vins des quatre dénominations d’origine de la région (Rueda, Toro, Ribera del Duero et Cigales) et organiser des excursions d’énotourisme et il vous faut absolument savourer une spécialité que vous ne trouverez nulle part ailleurs, le Gallo Turresilano, élaboré à base d’une recette ancienne. À 30 kilomètres se trouve Valladolid où vous attendent le Musée d’art contemporain, le Musée de la Science, la Plaza Mayor...et où vous pourrez y déguster une offre inégalable de tapas, authentique symbole gastronomique de la ville.