Route des Vins de la Ribera del Duero

Suivez le cours enchanteur du Duero depuis Soria jusque Tordesillas et découvrez le berceau surprenant de l’un des plus célèbres vins espagnols.

Jour 1
Sortie. Dimanche.
Ville de poètes, Soria vous invite à flâner et à découvrir les coins qui ont inspiré Bécquer, Machado et Gerardo Diego. Des joyaux architecturaux tels que l'église de Santo Domingo, le Concathédrale de San Pedro, le cloître roman de San Juan de Duero ou deux de ses sites culturels : le bucolique San Polo, ancien monastère du Temple, et la chapelle de San Saturio, avec sa peupleraie relaxante sur les rives du célèbre fleuve Duero. Après avoir repris des forces avec les barres énergétiques autochtones- les croquants et irrésistibles lardons de Soria - ou d'autres délices gastronomiques - essayez de coïncider avec la saison mycologique - il est intéressant de visiter le site celtibérien de Numancia, qui est entré dans l'histoire pour sa défense de siège face au siège romain. Tout près, El Burgo de Osma, la porte d'entrée du canyon de la rivière Lobos, vaut le détour. En suivant le cours du Duero en aval, nous arrivons à San Esteban de Gormaz, où commencent l’appellation d’origine qui, de l’est à l’ouest, rassemble quatre provinces : Soria, Burgos, Ségovie, Valladolid. La ville d’Atauta est très proche, célèbre car elle possède l’ensemble de caves à vin traditionnelles le mieux conservé de toute la route de la Ribera del Duero. À l’image de San Esteban de Gormaz notable pour son style roman, nous vous recommandons une autre escale déclarée Ensemble Historique Artistique, Langa de Duero qui conserve des cuves mythiques, ou encore Castillejo de Robledo, dont la zone à côté du château regorge de cuves et sa paroisse de style roman du XIIe siècle.
Jour 2
Lundi.
Après un séjour reposant dans la ville ducale de Lerma, où vous devez absolument goûter un agneau de lait grillé arrosé de vin rouge, nous en profitons pour découvrir les terres riveraines de Burgos. Le monastère augustin de la Vid, avec son fin campanile churrigueresque accueille le voyageur. Il est conseillé de visiter l’Ensemble historique de Peñaranda de Duero, qui donne la bienvenue avec son grand château, transformé en centre d’interprétation, et le Palacio de los Zúñiga y Avellaneda et la Colegiata, situés sur une des plus authentiques et belles places de Castille. Aranda de Duero, Ville Européenne du Vin 2020, mérite bien un arrêt pour y contempler l’imposante façade gothique élisabéthaine de la Iglesia de Santa María, pour parcourir une partie du tracé de ses sept kilomètres de caves à vin souterraines et profiter de quelques-uns de ses multiples événements culturels tout en dégustant quelques vins. On distingue dans les alentours Gumiel de Izán, où s’érige Portia : la cave à vins avant-gardiste conçue par Norman Foster pour le groupe Faustino, l’ensemble de la muraille de Aza, l’ensemble rénové de caves à vins traditionnelles El Cotarro, à Moradillo de Roa, et Roa de Duero, où l’on trouve le siège moderne du Consejo Regulador DO et un autre lieu idéal pour siroter quelques vins et visiter quelques-unes des caves à vins de la région.
Jour 3
Mardi.
La principale ville de la Ribera de Duero dans la région de Valladolid est Peñafiel. Sa principale attraction est son château à l’imposante silhouette, qui abrite le Musée Provincial du Vin, un rendez-vous immanquable pour les #winelovers. Promenez-vous aussi dans le quartier juif et rejoignez la célèbre Plaza del Coso et ses traditionnels balcons en bois, ses églises et couvents grandioses. Dans une commune rurale nous trouvons le gisement antique de Pintia où il fut démontré que le vin était déjà consommé dans la région il y a au moins 2 500 ans. Entourés de vignobles, nous arrivons à Pesquera de Duero, où nous sommes accueillis par le Cotarro de San Pedro, une belle colline peuplée de vignobles. Et il vous faut aller à Valbuena de Duero, au cœur de la « Milla de Oro », où se trouvent la mythique Vega Sicilia et d'autres caves à vins prestigieuses, et l'éblouissant monastère cistercien de Santa María de Valbuena, siège permanent de la Fundación de las Edades del Hombre. Sur cette route se trouve l'espace naturel de las Hoces del Río Riaza, entre les municipalités de Montejo de la Vega de la Serrezuela, Maderuelo et Valdevacas de Montejo, dont les éperons rocheux abritent la plus grande colonie de vautours fauves d'Europe.